AH OUI C'EST EPATANT
Fête du 26 août 1984
Air : Cadet Roussel
Paroles : Bernadette Savary
Refrain : AH ! OUI ! C’EST EPATANT,
C’EST MERVEILLEUX, C'RASSEMBLEMENT.

1) A Savigny, c’est jour de fête (bis)
Chacun y met de la gaieté (bis)
Not’ Comité et not’ curé
Y mettent de la bonne volonté.

2) Not’Président, qui va d’l’avant, (bis)
Tout ça lui donne bien des tourments (bis)
Il faut l’aider, l’encourager,
Pour continuer notre succès.

3) Et toi, not’ cher ami Ramos (bis)
T’as bien voulu être des nôtres (bis)
Dans ton ramage, tu nous diras
Ce sont les vieux métiers d’aut’fois.

4) Regardez cette belle assemblée (bis)
A notre messe pleine de succès (bis)
Toutes ces belles chapes dorées
Et ces belles coiffes amidonnées.

5) De la Pâquerie, nous sommes partis (bis)
Regardez Michel et Cécile (bis)
Tous les deux en sont étourdis
Mais oui, c’est le grand charivari.

6) Ami Richard qu’est aux entrées (bis)
Laissez passer les gens pressés (bis)
Mais attention, méfiez-vous
Des filous qui viennent vers vous.

7) Madame Annie et ses enfants (bis)
Dit à Michel : mets le « paravent » (bis)
Car la postière, qui a du flair
Viendrait bien comme un coup d’éclair.

8) Not’ami Pierre qui fait sa crème (bis)
C’est vrai qu’il a une élécrème (bis)
Il croit toujours à ses quotas
Mais aujourd’hui, il n’y pense pas.

9) Et de la crème, on fait du beurre (bis)
Michel n’a pas compté ses heures (bis)
Mais le beurre de Savigny
Ça se mange dans tout le pays.
10) Et not’Ernest qui fait du cidre (bis)
Avec son julien bien tranquille (bis)
Le cidre bien doux de not’pays,
Nous sommes, c’est vrai en Normandie.

11) Le père Acide et sa bouillotte (bis)
Du calva, y’en a plein les moques (bis)
Mais attention, y’a le ballon
Écoutons bien les instructions.

12) Allons les gars de la buvette (bis)
N’restez pas d’vant les canettes (bis)
Car c’est à boire qu’il nous faut
Et oui, c’est vrai, nous avons chaud.

13) Sans oublier nos bons chevaux (bis)
Le forgeron qui a bien chaud (bis)
Le père Manuel avec son fouet
Qui lui a bien du succès.

14) Et nos voisins, nos bons amis (bis)
Nous leur disons un grand merci (bis)
Mais regardons ce beau travail
Tous ces gens mêlés à la paille.

15) Et les fléaux de nos grand-pères (bis)
Avec Roger ont pris l’grand air (bis)
Et nos braves cultivateurs
Ont retrouvé toute leur ardeur

16) Et vous Madame la repasseuse (bis)
Approchez Dames et Messieurs (bis)
Car les broderies de nos grand-mères
Sont vraiment le clou d’la fête.

17) Allez donc vous ravitailler (bis)
Car chez Camille, y’a un gal’tier (bis)
Qui est rempli de bonnes galettes
Et vous savez qu’elles ont bien faites.

18) Et dans le champ d’l’ami Raymond (bis)
Nous sommes là pour un bon moment (bis)
Et tous ces jeunes qui ont dansé
Avec Cécile qui s’est dévouée.

19) Et le cœur gai dans la soirée (bis)
Nous allons tous nous retrouver (bis)
Au grand méchoui de Savigny
Car, c’est le plus beau du pays.