Le maréchal ferrant

Le maréchal-ferrant est un artisan dont le métier consiste à ferrer les sabots des chevaux.
Pour exercer correctement son activité, le maréchal ferrant devait :
- Avoir une bonne connaisance de l'anatomie des pieds des chevaux.
- Savoir se faire obéir et respecter des chevaux pour pouvoir les manipuler sans les stresser.
- Avoir une bonne condition physique car le métier réclame une certaine force pour soulever un pied de cheval et travailler dans une position semi-accroupie.
- Avoir une certaine expérience du métier.

La première tâche du maréchal ferrant était d'enlever les anciens fers des sabots de l'animal.
Souvent, il devait ensuite raboter la corne des sabots du cheval pour éviter qu'ils s'infectent et maintenir son équilibre.
Il faut rappeler que si le cheval restait dans les champs, le ferrage de ses sabots n'était pas nécessaire.
Ensuite pour ferrer les pieds du cheval, il faut fabriquer le fer qui sera adapté au sabot du cheval.
Le fer à cheval était donc chauffé sur la braise jusqu'à être rouge vif puis martellé sur une enclume pour lui donner la bonne tournure.
Le fer encore brulant était ensuite posé à l’aide de pinces adaptées à vif sur le sabot du cheval... Au contact du fer, la corne brûlait, dégageant une odeur âcre et une fumée très importante. Le fer était ensuite maintenu sur le sabot à l'aide de clous enfoncés.
Une fois la pose terminée, le maréchal-ferrant regardait toujours le cheval partir pour s'assurer que le travail effectué est bien correct.